Avec la réforme de la médecine en France de 2020, l’accès à la spécialisation a beaucoup changé. L’ancien ECN a été complètement remplacé et cette nouvelle procédure comporte plusieurs éléments. Tout d’abord, les connaissances requises ont été limité par rapport à ce qu’elles étaient avant. Désormais, les étudiants seront demandés à répondre à des questions indispensables pour pouvoir exercer la médecine en tant qu’interne et plus tard en tant que médecine.

Par la suite, les étudiants auront aussi des examens, appelés les ECOS, où leurs compétences pratiques seront évalués auprès de réels patients. Le dernier élément prendra en compte le parcours académique de l’étudiants. Ces trois éléments seront pris en considération lors du concours national d’accès à la spécialité.